Skip to contentSkip to navigation
2016-06-13
Collaborations

À la rencontre d'Ali Inay, créateur de contenu et fondateur de #MtlCafeCrawl

Vous connaissez probablement déjà Ali sur Instagram. Son compte personnel @Inayali est suivi par plus de 92 000 personnes. Ali est le créateur de contenu que nous présentons pour le mois de Juin 2016.

Ce que vous ne savez probablement pas, c'est que ce Turc d'origine détient un BAC en ingénierie et termine actuellement une maîtrise en économie. Âgé de 27 ans, Ali pratique le saxophone depuis l'âge de 12 ans et adore jouer aux échecs. Par dessus tout, c'est sa passion pour le voyage qui l'anime le plus et heureusement pour lui, son expertise en création de contenu lui permet de faire le tour du globe.

Voici une exploration dans l'univers créatif d'Ali Inay. Bonne lecture!

Plus de photos vers la droite!
Palais des congrès montréal ali inay
Inayali republik

Sur la création de contenu

Comme tout autre hobby, Ali a connu des débuts modestes en photographie.

« Je m'amusais à prendre des photos chaque jour. »

Rapidement, son hobby est devenu un projet en soi, lui permettant quelques réalisations ici et là (avec Tourisme Kingston par exemple). Puis, lui est venu le projet dont il est encore le plus fier: @mtlcafecrawl.

« J'étudiais tout le temps dans les cafés et j'y prenais de nombreuses photos. J'ai eu l'idée de les regrouper sous un même hashtag. C'est ainsi que #MtlCafeCrawl est né. »

Avec près de 30 000 photos partagées sur le hashtag à ce jour et plus de12 600 abonnés, la communauté est en plein expansion.

« Faire quelque chose de significatif à Montréal, ça attire rapidement l'attention.

"Notre croissance est organique à 100%. Les gens se sont rapidement appropriés le hashtag.”

Ali attribue le succès de cette initiative à l'universalité du sujet - le café - mais surtout à son aspect local.

“L'aspect local de cette communauté est ce qui lui permet de croître rapidement. Tout le monde aime le café, mais cette communauté s'adresse aux montréalais.”

Cette communauté est d'abord et avant tout menée par ses membres, n'ayant jamais pratiqué de contenu sponsorisé.

« C'est strictement par amour pour le café.

Sa vision d'Instagram

Comme plusieurs autres photographes, la plateforme sociale de choix d'Ali est Instagram.

« Lorsque j'ai commencé, c'était strictement par plaisir. Comme la plateforme en était à ses débuts, une communauté s'est rapidement formée autour de mon contenu.

Alors que recherche Ali lorsqu'il prend une photo?

« Je garde les yeux ouverts pour un sujet intéressant. Que ce soit l'intérieur d'un café en après-midi ou une facade colorés d'un bâtiment sur mon chemin.

Plus de photos vers la droite!
Inayali Houses Republik
Inayali Republik houses

L'aventure créative d'Ali est directement liée à son mode de vie qui mélange café, nourriture et voyages. Son fil Instagram nous permet d'ailleurs de voyager avec lui, que ce soit à San-Francisco, en Italie, en Thaïlande ou en Turquie, où ses images de Mongolfières au levé du soleil sont à couper le souffle.

« J'essaie de faire découvrir de nouveaux lieux par mes photos.

Plus de photos vers la droite!
Inayali Thailand Republik
Air baloons inayali Republik

Sur Instagram, le contenu photo est évidemment mis de l'avant, mais pour Ali, le texte qui l'accompagne est tout aussi important.

« Les photos et leurs textes sont intrinsèquement liés, pour placer en contexte le moment que j'essaie de communiquer. Je vous garanti que sans un texte intéressant, ne serait-ce qu'un seul mot, l'engagement d'une photo va diminuer drastiquement.

Travailler avec des marques

Y a-t-il un intérêt réel pour un créateur de contenu à travailler avec des marques?

« J'adorerais travailler davantage avec des entreprises qui ne recherchent pas qu'un placement de produit la mon contenu.

Et à ce niveau, Ali et republik partagent une vision commune sur l'approche de co-création marque / créateur.

« J'aimerais contribuer plus activement au processus de création. À mon sens, c'est là que nous pouvons créer le plus de valeur, lorsque nous travaillons ensemble pour développer un concept, pas lorsque je suis appelé à la fin du projet.

Comme tout autre partenariat d'affaires, il doit d'abord y avoir un fit au niveau de la personnalité pour que ça fonctionne.

« Si la proposition d'affaires ne me représente pas, je n'embarquerai pas dans le projet. Par exemple, si une compagnie veut présenter un supplément alimentaire ou une montre haut de gamme, je déclinerais en mentionnant que ce n'est pas moi.

Plus de photos vers la droite!
Inayali travel Republik
Inayali travel republik

Une communication claire et qui laisse place à l'ouverture sont deux clés nécessaires pour une relation marque / créateur gagnante.

« C'est avant tout une expérience personnelle.

« Mon compte ne devrait pas être un billboard. Si on enlève les éléments personnels de l'équation, on perd toute l'essence du contenu social. »

Officialiser le partenariat est là bonne approche car cela permet de placer les attentes à la bonne place.

« Si une marque veut mettre l'emphase sur quelque chose, elle doit me le dire. L'important, c'est la marque permette au créateur de rester authentique.»

Inayali Republik

@Inayali

Sur son avenir avec le contenu

Comment un photographe devenu influenceur entrevoit-il son avenir dans l'industrrie?

« J'ai l'impression d'avoir accompli ce que je voulais accomplir au niveau de l'exécution. J'aimerais maintenant m'impliquer davnatage en stratégie. »

Alors il serait prêt à mettre la photo de côté pour planifier le tout?

« Je ne me vois pas créer du contenu comme je le fait actuellement à jamais. Je continuerai probablement à faire de la photo car j'en suis passionné et cela me permet d'expérimenter des choses que je n'aurais pas l'occasion de faire autrement. »

Et le rôle de l'ingénierie et de l'économie dans tout ça?

« L'économie, c'est principalement d'évaluer les différentes options pour se rendre d'un point A à un point B alors que l'ingéniere c'ets la structure et tout projet a besoin de structure. Le contenu demeure un produit. »

« La seule différence, c'est le médium utilisé.

Ali Inay est notre créateur de contenu du mois pour juin 2016. Découvrez son travail et suivez-le sur Instagram.

À propos de

Avec un baccalauréat en droit et une maîtrise en fiscalité, Jean-Philippe est un stratège de contenu atypique. Il comprend parfaitement les plateformes sociales et numériques et garde toujours les objectifs d’affaires des clients au centre de ses préoccupations.