Skip to contentSkip to navigation
2019-02-11
Nouvelles

La mode durable: ralentir pour la planète

Nous n’avons plus que 12 ans pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre de moitié pour éviter les conséquences désastreuses du réchauffement de la planète, selon un rapport alarmant du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat des Nations Unies. Alors que l’industrie du vêtement est le deuxième plus large pollueur, derrière le pétrole, on ne peut s’empêcher de se demander: comment les entreprises peuvent-elles faire partie de la solution?

C’est la question que nous avons posée à différents chefs de file canadiens spécialisés dans la mode durable lors d’une conférence animée par JP Shoiry dans les bureaux de Republik. Durant cet événement, qui souligne l’évolution du commerce de détail et de l’industrie de la mode, les différents panélistes ont abordé les étapes essentielles que chaque industrie peut appliquer pour être durable et obtenir la confiance des consommateurs.

Parmi eux, Kelly Drennan, de Fashion Takes Action, Melisa Alessi, de Frank And Oak et Byron Peart, le cofondateur du projet à venir Goodee, ont échangé sur l’avenir de la durabilité dans la mode. Voici les points sur lesquels ils étaient tous d’accord.

Des entreprises qui s’engagent
Au cours des six derniers mois de l’année 2018, de multiples compagnies ont annoncé publiquement leur stratégie de développement durable. Parmi elles, Ikea s’est engagée pour un avenir plus durable, Starbucks Canada fera don de son surplus alimentaire pour réduire le gaspillage et A&W Canada a créé une sculpture avec des pailles en plastique pour célébrer leur disparition. Et on en passe encore beaucoup, mais s’il y avait une chose qui rassemble toutes ces compagnies, c’est qu’elles ont chacune appliqué les étapes clés abordées durant notre conférence. Lesquelles? Continuez de lire.

La durabilité n’arrive pas du jour au lendemain
Alors que la durabilité est une notion bien connue au sein des différentes générations, que l’on parle des baby-boomers, des milléniaux ou de la génération Z, on peut se demander: peut-on devenir durable du jour au lendemain? Est-ce qu’une entreprise doit attendre d’être complètement durable pour communiquer les différentes initiatives vertes qu’elle met en place?

La réponse est simple: non! Et les panélistes sont tous d’accord! Lorsqu’une entreprise met le développement durable au coeur de sa stratégie, elle doit communiquer tous les changements, petits et gros. Chaque jour, Frank And Oak franchit des étapes pour avoir un véritable impact une fois qu’elles auront toutes été cochées. Et pour Melisa Alessi, communiquer ses accomplissements aussi rapidement que possible est essentiel.

Un filtre anti-bullsh^t
«Notre filtre anti-bullsh^t est fort», dit JP Shoiry. Eh oui, les consommateurs sont éveillés, et pour 35% d’entre eux, la confiance envers une marque influence leur décision d’achat. Soyez authentique dans vos communications, et n’oubliez pas; l’information est à portée de main. Si une compagnie de vêtement dit qu’elle utilise du coton biologique, mais que le consommateur lit «20% biologique» sur les étiquettes, la confiance n’est plus. Par contre, si une compagnie communique le pourcentage de produits biologiques utilisés, ou son intention de devenir plus durable, le consommateur utilisera son pouvoir d’achat pour soutenir ses efforts.

Commencer par la chaîne logistique
«Au cours des deux dernières années, les consommateurs sont devenus plus alertes sur leur pouvoir d’achat en partie parce qu’ils ont accès à plus d’information, explique Kelly Drennan de Fashion Takes Action. Il est donc essentiel de montrer que vous suivez et connaissez la chaîne logistique de votre entreprise pour acquérir leur confiance.» Mais quand communiquer les étapes de votre chaîne logistique? La clé c’est de «montrer un but et une volonté authentique», ajoute Byron Peart. Qu’il s’agisse de mettre en valeur de petites ou grandes actions, les entreprises doivent garder en tête qu’il faut rester transparent. Un consommateur fera davantage confiance à une entreprise qui communique autant ses échecs et les initiatives qui restent à améliorer que ses réussites. Rappelez-vous que la chaîne logistique est 5.5 fois plus polluante que les opérations de votre compagnie. Si vous voulez avoir un véritable impact, commencez par là! Comprendre sa chaîne logistique veut dire visiter régulièrement les usines et les fournisseurs afin déterminer quels changements vous pouvez apporter pour avoir un produit durable. «Tous les changements font toute une différence, dit Byron Peart. Si vous COMMENCEZ à en faire, ça engendra plus d’action.» Lorsque vous avez identifié les faiblesses de votre chaîne logistique, il est essentiel de planifier les étapes que vous voulez mettre en place afin d’avoir l’impact souhaité.

La véritable influence
76% du public croit que l’approbation d’une entité indépendante est la meilleure façon de vérifier la véracité de l’engagement social et environnemental d’une compagnie. Pour une entreprise, il sera donc important de communiquer sa crédibilité à l’aide de certifications connues du public. Il en existe de nombreuses, parmi elles, B Corp est sans aucun doute l’une des plus réputées. Mais peu importe la certification choisie, il est important d’en avoir une reconnue par vos consommateurs.

«L’approbation d’une entité indépendante est non seulement importante, mais elle facilite aussi la fondation du développement durable de votre compagnie.» - Melisa Alessi, directrice d’achats et de développement de produits chez Frank And Oak.

Des influenceurs engagés
Il existe différents moyens de renforcer la certification d’entité indépendante, et celle, qui selon notre expérience a un impact considérable, est sans équivoque le marketing d’influence. Notre génération est de plus en plus consciente de son empreinte environnementale et de nombreux influenceurs et personnalités publiques ont d’ailleurs décidé de s’engager et de communiquer leurs valeurs publiquement. Collaborer avec ces influenceurs, c’est donner plus de visibilité à votre engagement social.

Ça commence maintenant
En 2019, le développement durable sera sur toutes les lèvres. Alors que la pression sociale est à son plus haut point, les chefs d’entreprises doivent garder à l’esprit qu’il faut en tout temps communiquer toutes les actions prises par leur compagnie pour être plus durable. Petites ou grandes, ces communications sont la clé pour renforcer la confiance des consommateurs. Communiquer votre stratégie publiquement et avoir l’approbation d’une entité indépendante, c’est ce dont les consommateurs ont besoin pour croire en votre marque et la soutenir.

Et comme Byron Peart le rappelle, «le développement durable est un mouvement et il ne faut plus attendre pour en parler».

Plus de photos vers la droite!

À propos de

Micro-influenceuse à la plume de feu, Jessica Eve occupe tout naturellement le poste de stratège d’influence et de contenu ainsi que d’éditrice.