Skip to contentSkip to navigation
2018-04-20
Insights

Pourquoi intégrer des pratiques durables à votre entreprise?

Le développement durable peut-il réellement vous aider dans vos pratiques d’affaires? Trop dispendieux ou encore trop compliqué, il reste bien trop d’idées préconçues à ce sujet et certaines entreprises hésitent encore à embarquer dans ces changements.

Malgré tout, les tendances actuelles parlent d’elles-mêmes: l’achat local, le mode de vie zéro déchet, les voitures électriques, l’économie circulaire et bien d’autres permettent de faire de la place à une économie plus durable.

Au-delà de ces tendances, il y a un réel mouvement qui est en marche et c’est sur celui-ci que l’on portera notre attention.

Le DD, c’est quoi ?

Pour donner une image générale, le développement durable rassemble trois piliers: l’aspect écologique, social et économique.

Le rapport Brundtland de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de l’ONU définit le développement durable comme suit: «un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs». Dans le monde des affaires, les entreprises doivent donc agir dans ce sens et prendre en compte les divers enjeux sociaux et environnementaux dans leurs pratiques.

Cependant, une question perdure: la combinaison écologie-économie-social peut-elle être réellement bénéfique pour les entreprises ?

Et la rentabilité dans tout ça ?

La transition vers des pratiques durables implique un investissement initial qui peut faire reculer certaines entreprises. Cependant, le retour se dégage à plusieurs niveaux, autant en ce qui concerne la performance financière que dans la qualité du personnel et du travail effectué.

D’une part, le gouvernement offre une multitude de programmes de financement pour les entreprises faisant des efforts pour être plus écologiques. D’autre part, au regard de l’intérêt grandissant des investisseurs dans les entreprises durables, cette transition pourrait être avantageuse.

D’ailleurs, une recherche du G&A Institute montre que les entreprises publiant des rapports de développement durable affichent de meilleures performances économiques que celles qui ne le font pas.

Sortir du lot

En se positionnant clairement en tant qu’entreprise ayant des pratiques durables, on se différencie aussitôt des autres. Le souci de transparence, ainsi que les valeurs sociales et environnementales véhiculées sont des valeurs ajoutées importantes qui peuvent peser dans la balance autant pour les consommateurs que dans les relations B2B.

Les certifications, une valeur ajoutée

Bien évidemment, pour intégrer des démarches durables à une entreprise, il n’est pas nécessaire d’acquérir toutes les certifications existantes sur le marché. Toutefois, le fait d’en avoir au moins une peut être un avantage concurrentiel.

Parmi les avantages de celles-ci, on peut noter une augmentation de la crédibilité de l’entreprise, car cela signifie qu’elle est prête à faire des démarches concrètes afin de faire une réelle différence dans l’industrie.

La hausse de visibilité et le réseau de contacts sont aussi de bonnes raisons d’opter pour les certifications. En plus de se faire repérer plus facilement par des clients et des consommateurs qui pensent comme vous, c’est un excellent moyen de se connecter à une communauté qui travaille afin d’avoir un impact positif sur la société.

Une équipe qui partage les valeurs de l’entreprise

« En 2018, lorsque vient le temps d’effectuer du recrutement chez les 18-34 ans, les valeurs et la mission sociale d’une entreprise, ça veut dire beaucoup. » - Vincent Fortin, président et producteur chez Republik.

Lorsqu’on s’affiche en tant qu’entreprise prônant des valeurs sociales et durables, ça peut faire toute la différence lors du recrutement de personnel. On attire des personnes qui, non seulement, préconisent des valeurs similaires, mais qui seront du même fait beaucoup plus motivées et efficaces au travail.

Et maintenant… qu’est-ce qu’on fait ?

Maintenant que vous êtes renseignés, c’est le moment de définir quels aspects du développement durable vous désirez intégrer à votre stratégie d’entreprise. Une fois votre ligne directrice en place, vous pourrez constater ce qu’il est possible de réaliser selon votre budget et de planifier des actions concrètes au niveau social ou environnemental.

À propos de

Finissante d’un BAA spécialisé en marketing à HEC Montréal, Jenève a un grand intérêt pour le développement durable et l'univers numérique. Elle a d’ailleurs rejoint l’équipe de Republik afin de découvrir les subtilités du marketing de contenu et d’influence.