Skip to contentSkip to navigation
2018-06-01
Insights

Fonctionnalité “mute” sur Instagram: comment ne pas se faire masquer?

Depuis son acquisition par Facebook, Instagram ne cesse d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à son application. La dernière en date est la fonction “mute” grâce à laquelle les utilisateurs pourront masquer le contenu qu’ils ne veulent plus voir sans pour autant arrêter de suivre les comptes associés. Voici quelques conseils pour éviter de se faire passer sous silence.

Fréquence du contenu

À quelle fréquence doit-on publier sur Instagram ? C’est la question que beaucoup se posent et maintenant qu’il y a un risque de se faire passer sous silence, il est plus qu’essentiel de faire le point.

En ce qui concerne le feed, il est primordial de faire attention à la fréquence à laquelle les publications sont prévues. Publier tous les jours : cela peut se faire selon le type de compte et de publications. Publier plusieurs fois par jour, c’est non ! Un abonné qui a l’impression de juste voir le même contenu du même compte toute la journée, va rapidement en avoir assez. Et s’il est déterminé que publier à plusieurs moments de la journée n’est pas un problème, il faut réussir à trouver les bons moments pour le faire. Cela tombe bien, car l’outil statistique est là pour ça. Évidemment, ces règles ne s’appliquent pas aux Stories, car elles sont faites spécifiquement pour publier en continu, dans la limite du raisonnable.

Analyse de l’audience

Les abonnés ne veulent pas nécessairement voir le contenu que vous avez envie de voir… Restez authentique tout en offrant du contenu qui leur plaît. Si les abonnés aiment les memes : produisez-en ! S’ils préfèrent le contenu plus soigné, travaillez pour obtenir un feed plus soigné. L’audience va de pair avec la marque, c’est pour cela que l’analyse est importante. Il est nécessaire de cibler qui est votre type d’abonné et ce qui lui plaît. S’adapter à ses abonnés n’a rien de négatif, car au contraire, c’est le meilleur moyen de faire en sorte qu’ils continuent à suivre le compte et ne le mettent pas sous silence.

Qualité du contenu

S’il y a bien quelque chose à ne pas négliger, c’est évidemment la qualité du contenu. Curation ou création, les éléments qui agrémentent le feed doivent être soigneusement choisis. La qualité doit, si possible, rester égale. Avoir un joli feed, ce n’est pas seulement esthétique, cela transmet à l’abonné le message que la marque est consciencieuse et soignée, fidèle à elle-même. Mais avoir un joli feed signifie aussi que le contenu doit continuer à se démarquer. Concernant les Stories, il faut aussi que le contenu soit pertinent. Il ne sert à rien d’agrémenter une Story avec du contenu aléatoire.

Contenu créatif et divertissant

Selon le Dr Carl Marci, neuroscientifique en chef chez Nielsen, à l’ère du numérique, l’attention de l’audience ne cesse de décliner. Les marques doivent donc trouver des façons de se démarquer. La solution ? La créativité ! D’après ses recherches, plus une marque est créative, plus elle gagne en visibilité.

Si votre feed sort de l’ordinaire et que vos publications sont créatives, vous multiplierez donc les chances que les abonnés s’intéressent au compte. Si l’abonné sait qu’il ne s’ennuiera pas en consultant le feed, il ne touchera pas au bouton silence.

Vidéos esthétiques

Les vidéos, on les aime, mais avec modération ! Pensez-y, une vidéo demande beaucoup plus de données que des photos. Ne vous faites pas mettre en sourdine pour des questions de données ! Par ailleurs, posez-vous la question : votre audience veut-elle vraiment voir des vidéos ? Si elles ont tendance à bien fonctionner pour les humoristes ou encore les danseurs, elles n’ont peut-être pas leur place dans votre feed. Misez sur les Stories ! Avec les behind-the-scenes ou encore les Lives, les Stories sont clairement devenues le lieu par excellence pour publier des vidéos. Mais attention ! Adaptez-les au format. Une vidéo qui fonctionne sur Facebook n’aura probablement pas le même impact dans vos Stories. C’est plutôt l’occasion pour vous de communiquer qui vous êtes de façon authentique. Soyez créatif et n’en abusez pas !

Au final, la méthodologie employée importe peu tant qu’elle correspond au besoin de votre audience. N’hésitez pas à la sonder avec les outils fournis par Instagram pour déterminer quels sujets intéressent le plus. Si vous postez du nouveau contenu en Stories, pourquoi ne pas lui demander si elle veut voir du contenu de ce genre plus souvent ? En somme, soyez créatifs et gardez en tête les besoins de votre audience !

À propos de

Diplômée d’un baccalauréat en anglais ainsi que d’un certificat en journalisme, Shannon est une éditrice de contenu qui a intégré l’équipe Republik via le programme Playground.