Parlons vrai
Republik Playground Stage Cohorte 2

Stagiaires Playground : Hiver 2018

Photo par

Playground: Des stagiaires qui n’ont pas peur de se mouiller!

06-02-18
Nouvelles

Playground Hiver 2018: Des stagiaires qui n’ont pas peur de se mouiller!

Comme le veut la tradition, à chaque nouvelle cohorte, je dois faire un photoshoot et un article pour présenter nos nouvelles stagiaires. Habituellement, je prends le lead sur le projet, mais cette fois-ci, ce sont définitivement les stagiaires qui l’ont pris et qui m’ont embarqué dans un sacré projet!

Avec l’aide d’Étienne, également créateur de contenu à l’agence, me voilà en train de faire du repérage dans une piscine publique à 6h45am. Les filles ont trouvé le concept, les costumes, le lieu; bref il ne me reste plus qu’à faire ma partie du travail.

Après une heure de shooting, j’ai les jeans tout mouillés, mais on a toutes les photos nécessaires, alors on peut retourner à l’agence. C’est là que je m'assois avec les filles pour leur poser quelques questions afin d’en savoir plus sur elles.

Playground - Republik

Manny: Bienvenue chez Republik les filles! Alors rapidement, j’aimerais savoir qui est derrière cette fameuse équipe aquatique; qui êtes-vous, d’où venez-vous et où allez-vous?

Émilie: Je m’appelle Émilie Levesque, j’ai 21 ans. Je viens du Saguenay, j’ai étudié à Sherbrooke en marketing, puis je me dirige pas mal dans le domaine des Communications Marketing.

Manny: Avec une chaîne YouTube en plus!

Émilie: Oui, je suis influenceuse à mes heures.

Arianne: Arianne, j’ai 24 ans, je termine un BAC par cumul à l’UQAM, puis je suis ici pour en découvrir plus sur ce que je veux faire plus tard.

Jenève: Jenève, j’ai 23 ans, je viens de l’Abitibi, et je viens tout juste de finir mon BAC à HEC en marketing. Donc, j’ai eu un gros coup de coeur pour le marketing numérique, et me voilà!

Catherine: Moi c’est Catherine, j’ai 28 ans et j’arrive de loin (Rires). Mes aspirations pour le futur, c’est surtout de ne pas me mettre de limites. Donc, rien de précis, tant que ça implique d’avoir des idées, de les réaliser et d’avancer.

Catherine Potvin - Playground 2018

Manny: Maintenant, j’aimerais savoir comment êtes-vous tombés sur Playground et qu’est-ce qui vous a incité à appliquer?

Émilie: Avec Sherbrooke, il y a des stages coop et Playground en faisait partie. Pourquoi ça m’a attiré comme stage? C’est parce que je voulais avoir une expérience en agence, et le marketing d’influence est déjà ce que je fais dans mon “day to day” en tant que travailleur autonome. Donc, voir le processus de l’intérieur, avec les relations agence/clients, m’attirait.

Arianne: Je suivais Republik sur Facebook depuis un bout déjà, et j’ai vu les publications de Playground, et je me suis dit: “Ah! Je vais m’essayer. On dirait que j’ai ma place là”. Puis, j’ai tenté ma chance et me voilà!

Jenève: J’étais beaucoup impliquée dans le développement durable à HEC, et on se mettait souvent au défi, entre nous, d’être au courant des agences de marketing durable à Montréal. Et si vous ne le saviez pas, Republik est B-Corp. Donc, pour moi, ç'a été un gros coup de coeur; je n’ai fait qu’une seule application parce que je voulais vraiment travailler dans quelque chose qui me rejoignait.

Manny: Attends, le seul programme auquel tu as appliqué c’est Playground? Et tu l’as eu en plus? Wow!

Jenève: Ouais (Rires). Quand on veut on peut.

Jenève Gervais - Playground 2018

Catherine: De mon côté, j’étais pigiste depuis environ cinq ans, et j’ai réellement ressenti le besoin d’évoluer dans un contexte plus concret. J’ai également commencé à faire du motion design depuis peu, donc, quand j’ai vu passer Playground, je me suis dit que c’était la meilleure occasion pour moi d’en faire ma première expérience en agence.

Manny: Cool! J’aimerais savoir comment se sont passées vos premières semaines chez Republik?

Émilie: Ça me challenge beaucoup, parce que dans mon premier stage, c’était moins bien organisé, donc tout le marketing passait par moi. Maintenant, de rentrer dans une agence où tout est bien synchronisé, avec des étapes claires de production, c’est quelque chose que je dois apprendre. De plus, on travaille sur plusieurs clients, donc ça permet de développer plusieurs compétences.

Arianne: On apprend tout le temps, et les premières semaines étaient vraiment stimulantes. Tu ne t’arrêtes jamais, tu touches un peu à tout. Et même si on t’accorde certains clients, tu peux quand même voir ce que les autres dans l’agence font pour en apprendre plus.

Arianne Poirier - Playground 2018

Jenève: C’est sûr que ça roule beaucoup, mais je pense qu’on carbure tous un peu à cela. Et, je ne sais pas si je devrais dire cela, mais j’en ai plus appris en trois semaines chez Republik que dans l’ensemble de mes expériences passées.

Catherine: Les premières semaines se sont super bien passées. Ce que j’aime c’est qu’on me donne l’occasion d’avoir un rôle créatif à plusieurs échelles. J’ai vraiment l’impression d’avoir fait des choses concrètes ici à comparer à mes cinq dernières années, parce qu’on est une équipe et parce que c’est plus facile d’arriver à quelque chose, rapidement, quand il y a des gens à tes côtés.

Manny: Justement, en parlant d’équipe, dans le sport en général comme en agence, la clé c’est le travail d’équipe. J’aimerais savoir ce que vous pensez amener à notre belle équipe.

Émilie: Je pense que d’être influenceuse à mes heures aide beaucoup. Je le vois déjà sur certains projets sur lesquels je travaille en ce moment, on me questionne sur comment approcher les autres influenceurs, pour que ça se fasse bien, que ce soit conforme. Je pense que j’amène l’expertise pour s’assurer de bien les approcher, les intéresser et que la communication se fasse bien avec eux.

Émilie Levesque - Playground 2018

Arianne: Je dirais que je suis plus cartésienne. Oui, on a beaucoup de créatifs ici, mais moi j’aime mieux remettre les choses à leur place, et savoir ce qu'il nous faut concrètement pour atteindre les objectifs. Je pense que c’est plus ça que j’apporte.

Jenève: Je pense que, autant moi que les autres nouvelles stagiaires, on apporte toutes une nouvelle vision parce qu’on débarque dans une entreprise, et on ne sait pas nécessairement comment tout fonctionne. Alors, nos idées vont parfois sortir du cadre, et c’est justement ce qu’il faut, car en agence on veut toujours pouvoir en faire de plus. J’aime ça, car tout le monde est ouvert et on n'est pas gênées de communiquer nos nouvelles idées.

Catherine: Je pense que ce que j’amène à l’équipe, c’est une bonne connaissance des tendances et des idées nouvelles. Je crois également pouvoir apporter un vent de fraîcheur au monde de la publicité de par ma vision un peu plus hors normes.

Manny: Et pour finir, j’aimerais ça qu’on sorte un chronomètre, parce que j’aimerais ça savoir qui de vous quatre est capable de retenir son souffle le plus longtemps.

Arianne: C’est tu vrai là?

Manny: C’est même pas des blagues.

(Rires)

Manny: Moi je ne peux pas garder le compte pour vous, alors quand vous allez arrêter de retenir votre souffle, dites-moi le temps que vous voyez sur le chronomètre. 1.. 2.. 3.. GO!

Arianne: 1 minute et 07 secondes.

Jenève: 1 minute et 17 secondes.

Émilie: 1 minute et 22 secondes.

Catherine: 1 minute et 35 secondes.

Emilie: J’ai jamais fait plus qu’une minute.

Arianne: Moi non plus.

Catherine: Je ne fais jamais l’exercice vraiment, j’essayais de méditer! J’essayais de fixer quelque chose. (Rires)

Manny: Merci les filles, ça va être tout pour aujourd’hui! Bienvenue chez Republik et restez bien hydratées s’il vous plait!

Playground team 2018

Si vous vous êtes rendu jusqu’ici et que vous vous reconnaissez parfois dans les réponses de nos stagiaires, je vous invite fortement à nous suivre sur Facebook ou Instagram pour ne pas manquer la prochaine édition de Playground. Sait-on jamais, peut-être serez vous l’une des prochaines personnes que je vais photographier et interviewer. :)

Photos et Retouches: Manny Fortin et Étienne Dufresne
Stylisme et DA: Catherine Potvin
Merci à Gemstone Swim pour les maillots

À propos de l'auteur

MANNY capslockmanny photographe

Manny Fortin

Créateur de contenu visuel

Manny est un photographe hors pair ayant accumulé beaucoup de street cred dans les dernières années grâce à la grande diversité de ses projets. Reconnu comme étant le photographe anonyme montréalais, il s'est joint à l'équipe de Republik pour mettre à profit ses skills en création de contenu. Envie d'en apprendre plus? Voici un article qui présente son parcours créatif ici.

Plus d'articles